Le temps en février

Le mois de février signe les derniers grands froids, mais aussi les premiers prémices du printemps. C’est le mois transitoire entre les travaux intérieurs et le nettoyage extérieur. Comme il est aussi le plus court mois de l’année, un calendrier précis devrait permettre à tous les bricoleurs de gagner du temps. Vous trouverez ci-dessous l’essentiel des activités importantes qu’il convient de réaliser. Il est bien entendu que l’incertitude climatique peut venir chambouler l’ordre d’importance ou la pertinence de certains chantiers, notamment ceux du jardin.

Le mois de février est un mois sec avec une moyenne de 77 heures d’ensoleillement. Il pourrait encore y avoir des chances d’avoir des averses hivernales ou des nuits givrées. Après, les températures deviendront plus douces.

Source : www.meteo.be

Travaux extérieurs

Dès qu’une semaine de beau temps vous le permet, vous pouvez commencer à nettoyer vos abords extérieurs et préparer votre jardin pour le printemps. Voici une liste des travaux à entreprendre dès que vous le pourrez.

Nettoyage des dallages et pavages

En février, un sérieux nettoyage est à prévoir car l’hiver, long de plusieurs mois, a laissé des traces. Nous vous conseillons de commencer par un brossage à sec avant d’intervenir plus en profondeur à l’aide d’un nettoyeur haute pression. Attention ! Petite précaution concernant le pavage et le dallage. Le pavage traditionnel n’est pas cimenté, mais posé sur un lit de sable. Le dallage, quant à lui, est souvent scellé au béton ou mortier. En conséquence, il est dangereux de nettoyer les dallages à l’eau et la solution serait d’adapter un kit de sablage sur votre nettoyeur. Veillez toutefois à ne pas abimer les joints par un passage trop appuyé entre les pavés.

Pour entreprendre un nettoyage efficace, privilégiez un appareil adapté (minimum 120 bars et 450 L/h). De nombreux accessoires et détergents sont disponibles dans votre magasin. Pour tous ceux qui le souhaitent, sachez aussi que Brico propose des détergents et anti-mousse à répandre simplement. Après application, un brossage s’imposera.

Jardinage

En février, il faut être très vigilent et ne pas trop anticiper les tailles et plantations. Il est conseillé de commencer le mois en nettoyant l’ensemble de votre jardin. Ramassez les résidus de feuilles et de branches. Vous pourrez utiliser un incinérateur ou un composteur pour évacuer les déchets verts. Février est le moment idéal pour semer la mâche, les épinards et les endives; le tout sera à semer sous abris. Brico propose de nombreuses serres et tunnels de stock dès la mi-février. Nous vous proposons de découvrir notre nouvelle astuce consacrée au montage d’une serre. Février est le meilleur mois pour la construire car l’ensemençage annuel peut commencer immédiatement.

Entretien des outils motorisés

Les bricoleurs avertis profitent des premières semaines de février pour faire l’entretien de leurs outils motorisés (tondeuses, motoculteurs etc…). Si vous n’avez pas les connaissances requises pour réaliser les premières mises en route, déposez vos machines chez Brico le plus tôt possible. Anticipez car en mars, avril ou mai, les délais de révisions sont longs. Pour ceux qui ont des connaissances techniques ou pour les jardiniers confirmés, la révision de vos machines ne prendra que peu de temps. Cela sera d’autant plus vrai qu’en principe, vous aurez pris soin de vidanger les réservoirs d’essence de vos appareils.

Quelques étapes et points de contrôle :

Commencez par vider votre bidon d’essence d’appoint s’il contenait encore du carburant de l’année dernière. Vous devez savoir que le super 95 ou 98 octanes actuel, est sans additif plombeux. De ce fait, il est impératif de reprendre un carburant neuf (1 litre suffira) pour la mise en route de contrôle. Bien entendu, si vous devez tester des moteurs deux temps, ajoutez l’additif approprié (2 ou 4% dans la plupart des cas). Nous allons nous concentrer principalement sur les moteurs 4 temps, les plus nombreux pour l’outillage de jardin printemps/été.

  • Inspection de sécurité : vérifiez tout d’abord l’état de la carroserie de votre tondeuse. Regardez minutieusement s’il y a des fissures, bosses,… Vérifier l’axe et la lame. Si la lame est émoussée, vous pourrez l’aiguiser. En cas de fissures sur la lame ou de déformations vous devrez absolument la changer. Quant à l’axe moteur, il sera intact, droit, et toujours protégé de sa gangue en aluminium. Soyez vigilent si cette partie n’existe plus. Cela peut s’ignifier qu’un choc sur l’axe a fait exploser l’aluminium. Sachez qu’un axe tordu signifie la mort définitive de votre tondeuse, et ne sera jamais considéré sous garantie. Enfin, dernières vérification sur vos roues, puis sur l’ensemble des câbles et poignées de contrôle. Ces organes sont tous en vente en pièce détachée.
  • Filtre à air : il existe 3 types de filtres. Le filtre papier, le filtre mousse, et le filtre mixte. Le filtre mousse peut être nettoyé dans de l’eau chaude avec du dégraissant. Les filtres papiers alvéolaires ou mixtes, ne peuvent pas être humidifiés. N’utilisez pas le compresseur, mais un chiffon sec et un pinceau brosse. Quand le filtre papier est usé ou huileux, il faudra le changer.
  • Bougie : contrôler la présence de dépôts très tenaces sur la bougie, ou de porcelaine fissurée ou d’électrodes totalement brûlées. Si une seule de ces conditions existe, remplacez la bougie. Si le dépôt sur l’electrode est faible, vous pouvez le nettoyer grâce à une brosse metallique. Il existe des produits spécifiques que vous pouvez utiliser.
  • Vérification et contrôle de l’huile : nous préconisons une vidange de début de saison. Donc le moment est venu de remplacer votre huile moteur. Utilisez un kit de vidange par aspiration si vous n’êtes pas spécialiste. Pour les puristes, une vidange traditionnelle est toujours préférable. Ne serez pas trop votre joint torique. Une fois la vidange effectuée, remplissez le carter jusqu’au marqueur max de la jauge. Privilégiez toujours l’huile spéciale tondeuse, en vente au rayon jardin de votre Brico.
  • Démarrage : avant de procéder au contrôle final, mettez un peu de carburant dans le réservoir moteur. Déplacez votre tondeuse à l’extérieur, idéalement sur une surface plâne, ou sur votre gazon. Ouvrez le robinet d’essence, placez la position starter. Si votre tondeuse en est équipée, pompez de 3 à 5 fois sur la pompe d’amorçage en attendant 2 secondes entre chaque pression. Débrayez le frein moteur avec le levier contre le guidon. Tirez sur la poignée de lanceur vigoureusement (sauf si le moteur est équipé d’un autre système). Voir détails dans le manuel d’utilisation.

Attention : avant toutes utilisations de vos appareils motorisés, relisez les manuels d’utilisation.

Une grande majorité des moteurs 4T sont de marque Briggs&Stratton. Vous pouvez consulter leur site ici.

Travaux intérieurs

En principe, vous pouvez effectuer tous types de travaux en intérieur durant le mois de février. Vous devez toutefois tenir compte que si vous avez un jardin ou des chantiers importants à mener à l’extérieur, vous devez profiter de février pour finir le gros œuvre ou la rénovation intérieure. Voici la liste « TOP 10 » des chantiers les plus courants du mois.

– Egouttage et évacuation des eaux usées : dès que les fortes périodes de gel sont passées, de nombreux bricoleurs se préoccupent de nettoyer l’ensemble de l’écoulement des eaux de pluie, mais aussi de remplacer sterputs, dégraisseurs ou autres segments des eaux usées.

– Toiture : février est en général un mois sec. La pluviosité est faible, ce qui n’est pas le cas en mars. Une inspection de vos toitures et le remplacement sont possibles. L’idéal est de profiter de quelques jours à +5/+10° pour la pose de roofing. A cette température, c’est idéal !

– Sanitaire technique : après un hiver et une utilisation constante d’eau chaude, il serait temps de vérifier l’installation du boiler et de colmater les fuites éventuelles.

– Pose d’une cabine de douche : pour la même raison que le sanitaire technique, nombreux sont ceux qui profitent des promotions pour changer leur cabine de douche usée, ou remplacer un bain par une solution plus pratique et économique.

– Un meuble de salle de bains : pour finir la rénovation de votre espace détente.

– Pose de carrelage intérieur : dans le cadre des rénovations de la salle de bain, mais aussi de la finalisation des chantiers d’hivers en revêtement de sol.

– Rangement : un mois transitoire pour ranger les caves et les buanderies.

– Etanchéité, traitements contre l’humidité : les produits d’étanchéité des murs permettent de colmater les fissures et zones humides constatées durant cet hiver.

– Pose d’un sol stratifié : tout comme le carrelage, les chantiers se finalisent avant le printemps et les travaux d’extérieurs.

– Portes intérieures : huiler les charnières des portes intérieures et des fenêtres afin de prévenir l’usure.